Plus personne ne s’accommode de l’entêtement d’un président aux abois…

Les Centrafricains ne sont pas dupes. Ils se souviennent que Touadera leur a beaucoup promis mais il n’à pas tenu ses promesses. Faustin-Archange Touadera qui paraissait intègre, lucide, simple, bienveillant et incorruptible, a tout fait à l’envers. L’ancien Premier ministre de François Bozizé n’à pas su maintenir à flot le navire de l’Etat. L’instabilité et l’insécurité sont criardes. L’occupation des villes et villages est devenue un sport favori pour les rebelles, les même que le gouvernement considère comme des partenaires. Ce que le président et son Premier ministre aiment par-dessus tout, c’est de mener le peuple en bateaux et de profiter de la paix relative qu’offrent par intermittence les « seigneurs de guerre « , Ali Darassa, Sidiki Abass, Alkhatim et les autres. Les Centrafricains veulent d’un Président comme François Bozizé qui évitera au pays de s’enfoncer et de s’affaiblir davantage. Les Centrafricains sont attirés par l’humilité et la sagesse de Bozizé. Ils sont impressionnés par la dignité et la simplicité de cet ancien Président qui, après avoir été renversé, et malgré les sombres moments de l’exil n’a pas oublié son peuple et a accepté de poursuivre ses ambitions pour son pays, conscient que son retour permettra de donner un nouvel élan à la RCA. Les Centrafricains se souviennent que malgré d’immenses difficultés et des moyens dérisoires, de nombreux problèmes ont été résolus sous François Bozizé. La volonté qui anime le président du KNK n’est plus à démontrer. Tous ceux qui mentent et trompent sur Bozizé ne sont pas sérieux avec eux-mêmes. La République Centrafricaine veut aborder l’avenir à merveille avec un homme d’exception, un homme d’expérience, un tribun, un sage comme Bozizé qui s’est fixé comme objectifs, de fournir à son peuple des structures viables et durables, mais surtout la paix et la sécurité. Bozizé est la cible d’une infâme et aberrante campagne de déstabilisation de la part du régime Touadera. Mais il ne se décourage pas.Il a le soutien du peuple qui le réclame. Plus personne ne veut s’accommoder d’un Président aux abois comme Touadera. Les Centrafricains veulent d’un homme du peuple, un humble qui aime son pays et son peuple. Un homme à poigne comme François Bozizé pour maintenir des populations très souvent portées par la tribu dans la Nation. Touadera sait que le 27 décembre son sort sera scellé. Au profit du plus illustre des Centrafricains: François Bozizé.

En décembre le sort de Touadera sera scellé, plus personne ne s’accommode de lui. On n’à trop perdu du temps

Valence DOUDANE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close