Dologuélé vient de le lui lancer en plein visage « Touadera sera éliminé au premier tour »…

Depuis un moment déjà, nous le disons sans fard, le camp Touadera s’agite, toutes leur prédiction ne sont que balivernes. Tout le monde, tout bon observateur, le sait. Par simple calcul sommaire. Certains préfèrent le murmurer sous cape. « Touadera premier tour Kpingui », le slogan brandit par les supporters du président sortant, n’est qu’une simple vue de l’esprit. Celles de femmes et des hommes qui, pensent que le fait d’être au pouvoir suffit à se donner une victoire, même lorsqu’on est rejeté par le peuple centrafricain. Eh bien voilà, Anicet-Georges Dologuélé, ancien Premier ministre, président de l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA), et candidat à l’élection présidentielle vient de le lui lancer en plein visage, à l’occasion de son interview avec Christophe Boisbouvier, ce vendredi 21 août 2020, à la question, « Ne risquez-vous pas d’être la victime du match Touadéra-Bozizé ? « , il a répondu très sèchement :  » Je ne suis pas sûr d’un match Touadéra-Bozizé. La présence de Touadéra dans le match est dans l’esprit de ses partisans. Mais ils sont très peu nombreux. Les Centrafricains estiment tous que Touadéra est déjà hors-jeu, même s’il est au pouvoir, même s’il dispose de moyens de l’État, même s’il se prépare à tricher. Je pense que le rejet est trop fort ». Pour Anicet-Georges Dologuélé, l’homme qui est arrivé deuxième à la présidentielle de 2016,le président Touadera a manqué la manœuvre, l’accord de Khartoum, « C’est un accord personnalisé entre lui et les chefs de guerre. Ces chefs de guerre font ce qu’ils veulent, quand ils veulent. On ne sait plus qui dirige le pays : [Abbas] Sidiki, Ali Darassa ou [Mahamat] Alkatim… Ils sont tous des personnalités qui ne sont pas des Centrafricains, qui pour certains ne parlent pas du tout notre langue, qui ne s’intéressent pas au développement de la Centrafrique, mais qui, au quotidien, donnent des instructions à notre gouvernement ». S’il était à la place du président sortant, « Je n’aurais pas fait cet accord de cette manière. Je n’aurais pas laissé l’insécurité se développer de cette manière. Le président lui-même a encouragé et orchestré une guerre interethnique entre les populations du Nord-Est, ce qui est extrêmement dangereux parce que toutes ces populations sont armées. Je dis que cet accord doit être renégocié à zéro ». Dologuélé estime  » qu’un accord entre Centrafricains, c’est pour la paix en Centrafrique ». Or, « chefs de guerre n’appliquent pas un accord, ne respectent pas un accord, il faut les sanctionner. Donc, quand nos partenaires disent qu’il faut appliquer cet accord dans sa totalité, cela veut dire qu’il faut passer aux sanctions. Et je suis content de voir que cela a commencé avec Sidiki [Bidi Sidi Souleman, alias Sidiki Abass, leader du groupe armé 3R (milice Retour, Réclamation et Réhabilitation), sanctionné par l’ONU pour assassinats, tortures, viols, trafic d’armes, et engagement dans une guerre avec d’autres milices]. Dans ma région, là où je suis député, à Bocaranga et tout ça, je suis content de voir qu’il y a un début de cela. J’encourage la Minusca [Mission de l’ONU en Centrafrique] et l’armée centrafricaine à poursuivre ces opérations de sanctions de ces chefs de guerre« . Anicet Georges Dologuélé ne s’est pas privé de manifester son agacement.

Maurice Délévoye

..

Dologuelé a la mine serré, il ne s’en cache pas, on le remarque même sur la photo. Le pays est mal géré, il n’ y a pas eu d’avancement sous le règne de Faustin-Archange Touadera. Il y a un rejet populaire sans précédent, le mot « sanction » revient régulièrement dans la bouche des Centrafricains qui veulent tourner la page Touadera, il n’aura pas de deuxième mandat, il n’ira pas au second tour de l’élection présidentielle…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close