Il ne reste plus que 133 jours à Touadera pour passer le pouvoir à son successeur, François Bozizé

Ce qui se dégage actuellement, mérite d’être souligné, il n’y a plus d’inconnu. Faustin-Archange Touadera sera défait. L’ancien Premier ministre de François Bozizé rendra le tablier à son successeur dans 133 jours, s’il maintient le calendrier électoral. A ceux qui se perdent en conjectures et en boniments, surtout à ces « tontons flingueurs » qui vendent de l’arlésienne, nous disons très clairement que Touadera passera le pouvoir à François Bozizé. Il sera déboulonné. A la régulière ! Il ne franchira pas le cap du premier tour. Par simple calcul sommaire. C’est la stricte vérité, ne nous leurrons pas. Le MCU n’a jamais gagné l’élection présidentielle,c’est un tout nouveau parti. Faustin-Archange Touadera, alors premier vice-président de l’ancien parti au pouvoir, le Kwa Na Kwa (KNK), s’était présenté comme candidat indépendant. Prudent, ce dernier, avait pris la peine de souligner que sa : « candidature et celle de François Bozizé ne pouvaient être concurrentielles », il avait vu loin, il a eu un sacre coup de bol. Il a donc profité, de l’électorat du KNK. Et notamment du vote de ces « ouvriers » et « ouvrières », qui ne s’étaient pas faits priés dans les urnes. Qui avaient choisi de voter pour le vice-président de leur parti. On connait le pourcentage qu’il a fait en 2015, au premier tour, 19 %.

Aujourd’hui, la donne a changé, l’eau a coulé sous le pont. Maintenant, il va falloir diviser par (2) ou par (3), le score de l’ancien premier vice-président du KNK. François Bozizé est le candidat du KNK à l’élection présidentielle, un parti qui a été au pouvoir, on sait très exactement ce qu’il pèse. Sur les bords de la Seine, en se référant aux scrutins passés, on lui crédite entre 39 à 40 %, au premier tour. Le Président-Fondateur du KNK est beaucoup plus populaire qu’en 2011 ou en 2013. Ses apparitions le prouvent. Faustin-Archange Touadera, le sait, il s’inquiète, en dépit de la promesse d’une victoire à la Pyrrhus que lui font ses proches. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il avait envoyé à ce dernier des émissaires pour le convaincre de renoncer à se présenter. Fidèle Ngouandjika aussi, le sait, lui qui désormais modère son discours. En clair, Faustin-Archange Touadera ne pourra pas, ne peut pas, arriver au second tour de l’élection présidentielle. D’où son empressement à vouloir coûte que coûte, organiser les élections le 27 décembre 2020. Il espère ainsi obtenir l’invalidation de la candidature de son ancien mentor. Le président Touadera oublie, qu’au sein de l’opposition, l’heure est au rassemblement. Tout le monde appelle à une concertation, parce que le plus important, ce n’est pas la fuite en avant, mais plutôt l’organisation des élections inclusives, libres, crédibles et réellement transparentes. L’insécurité est là, c’est une évidence, l’ANE n’est pas prête. Tout le monde le remarque. On ne peut pas aller aux urnes dans la précipitation, on ne peut pas laisser un potentiel candidat sur le bord, alors que les Sages de la République recommandent la concertation. On ne peut pas maintenir une date, parce qu’on ne veut pas se frotter principalement à un candidat à poigne, un « winner ». On devrait laisser tout le monde y aller pour éviter une crise dont on aurait pu se passer. En 2005, il y a eu un cas similaire, la classe politique s’est concertée pour trouver un compromis. La candidature de François Bozizé ne sera pas invalidée, personne n’assumera les risques d’une autre crise, en plus de l’insécurité qui règne déjà dans le pays. La campagne de François Bozizé sera chapeautée par un jeune, Christian Gueneben, les jeunes seront en première ligne, il faut éviter de faire monter la moutarde. L’invalidation de la candidature de François Bozizé pourrait créer des troubles. Nous avons déjà une paix fragile, n’en rajoutant pas. Une chose est sûre, Touadera n’aura pas l’onction des juges de la Cour Constitutionnelle pour se débarrasser de Bozizé. Les Centrafricains savent pour qui, il faut voter. Aucun leader politique de l’opposition n’a trouvé à redire, par rapport à la candidature de François Bozizé, tout le monde accepte le jeu démocratique. François Bozizé, c’est certain, sera le successeur de Faustin-Archange Touadera. Il a été président de la République, il a une expérience renforcée. L’intéressé lui-même le sait pertinemment. Pendant que le camp Touadera, se perd dans des slogans, Bozizé pense au second tour. Il le prépare déjà. Il a compris la nécessité de faire bloc, pour la Nation. Le rassemblement est un facteur important.Il répond présent à chaque invitation, à chaque sollicitation. Plus personne ne doute de sa métamorphose. Il a changé. Bertin Béa, l’ancien SG du KNK qui a tenu le parti en son absence, a été gratifié, vice-président, il est en mission « commandée », auprès des états-majors politiques pour renforcer les liens avec l’ensemble des forces de l’opposition. Il y a d’ores et déjà, un grand nombre de futurs alliés pour le candidat du KNK dans le cadre des prochaines élections. La RCA qui sortira des urnes, au terme de l’élection présidentielle, sera une RCA rassemblée dans toutes ses composantes. Les forces vives se sont rassemblées. Pour elles, c’est tout sauf, Touadera. Les soutiens du Président de la République ont éclaté, il compte sur des partis qui ne pèsent que d’un poids marginal. C’est bien maigre pour espérer être élu. Il ne reste plus que 133 jours à Touadera pour passer le pouvoir à son successeur, François Bozizé.

V. Doudane

Il faut comprendre l’ambiance qui règne actuellement au sein de la classe politique, elle veut faire avancer le pays, et Bozizé, c’est sûr, sera le successeur de Touadera…

1 réflexion sur « Il ne reste plus que 133 jours à Touadera pour passer le pouvoir à son successeur, François Bozizé »

  1. J en suis sur de pasation de pouvoir entre touadera et bozize

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close